Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par virago

Qui pose trop de questions s'égare.

KRABAT, Otfried Preussler, Bayard jeunesse, 2010, 323 pages

Une bien étrange ambiance pour une bien étrange histoire. Le héros s'appelle Krabat, c'est un va-nu-pieds d'une quinzaine d'années qui se sent attiré vers un moulin situé dans le Koselbruch. Il entre en apprentissage sous les ordre du Maître, homme borgne et taciturne. Toute la journée, il trime en compagnie de ses onze autres compagnons, le soir il s'écroule sur sa paillasse. Puis grâce à l'aide de Tonga, l'aîné, la besogne devient moins dure même si cette vie est plus que rude.

En réalité, ce moulin dissimule une Ecole Noire dans laquelle chaque apprenti doit apprendre les formules du Koraktor, le grand livre des sciences occultes et le meunier est un sorcier puissant chargé de l'instruction des jeunes novices. Toute l'intrigue est empreinte de magie noire, bien des secrets entourent le moulin et ses habitants. Le Maître est horrible et parfaitement méprisant vis à vis des jeunes recrues. Un peu d'espoir vient des relations entre certains des apprentis et notamment grâce à Krabat qui est supérieurement intelligent et qui fait preuve d'honnêteté et de loyauté. Certains jeunes garçons aussi ont des personnalités intéressantes faite de bravoure et de fraternité: Tonga, Michal et Juro par exemple. De belles amitiés se nouent pour lutter contre le joug du Maître et déjouer ses plans. Un roman pas banal au niveau de l'ambiance installée et je ne suis pas sûre qu'il soit seulement destiné à un public jeune, l'action est assez longue à se mettre en place et finalement il ne se passe pas grand chose. J'avais envie de lire ce roman depuis longtemps car j'étais séduite par la couverture et le titre, je ne peux pas dire si j'ai aimé ou pas tant je reste sur un sentiment trouble.

Un titre pour le challenge chez Cap Ô Capes doc

Un titre pour le challenge chez Cap Ô Capes doc

Commenter cet article