Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par virago

"Fraîcheur et délice"

LA VALLEE DES RUBIS, Joseph Kessel, Folio, 254 pages

Lire un roman de Kessel, c'est souvent embarquer pour un voyage. Ici, c'est la Birmanie qui nous ouvre ses portes pourtant bien closes, d'autant plus que nous pénétrons dans l'univers secret des marchands de pierres précieuses et particulièrement des rubis. Le narrateur, en compagnie de Jean un de ses amis va sillonner la célèbre vallée des rubis et se mettre sur la trace du trésor disparu d'un célèbre brigand. Il va croiser des personnages hauts en couleur, comme Julius à qui j'emprunte l'exclamation favorite pour le titre de cette chronique. C'est dépaysant, c'est beau, tous les personnages qui sont dépeints avec beaucoup de délicatesse sont intéressants. C'est à mi-chemin d'un récit de voyage et d'un récit tout court. Le thème des pierres précieuses, qui peut sembler un peu abrupt, devient dans l'écriture de Kessel une épopée et un conte. On voit flamboyer les pierres qui ruissellent sur les tables des vendeurs. Les gestes des mineurs, des acheteurs et négociants transportent dans une sorte de mythe qui est pourtant réel. Les paysages sont décrits de façon à plonger presque visuellement dans cet univers exotique. Une œuvre, sans doute pas parmi les plus connues de l'auteur, mais qui gagne à être découverte pour le plaisir d'un voyage immobile.

"Fraîcheur et délice"
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article