Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par virago

"C'était de bonne guerre: la défaite du crack, c'est le triomphe des quiches"

DE CAUCHEMAR ET DE FEU, Nicolas Lebel, Le Livre de poche, 633 pages

Un meurtre étrange et sanglant en plein Paris, en plein état d'urgence et en plein week-end de Pâques. Voilà de quoi mettre en rogne le capitaine Mehrlicht, qui n'a déjà pas besoin de ça. Un type, la soixantaine, couvert de tatouages et assassiné selon les méthodes de l'IRA pour punir les traîtres. La piste suit les méandres de l'organisation terroriste irlandaise des deux côtés de la Manche. Alternant avec les moments d'enquête, plusieurs retours en arrière relatent la vie de jeunes irlandais au plus fort des affrontements entre protestants et catholiques irlandais. Un polar assez efficace même si j'ai trouvé la brigade d'enquêteurs français sans trop de relief sauf peut-être la nouvelle recrue complètement en décalage avec l'univers policier. J'ai bien aimé aussi le capitaine, toujours avec sa clope au bec, bourru, un vieux briscard de la police qui en a vu d'autres et à qui il ne faut en raconter. Les investigations ne sont pas palpitantes même si elles finissent pas atteindre leur but. Pour moi l'intérêt réel réside plutôt dans les parties de récit irlandais.

"C'était de bonne guerre: la défaite du crack, c'est le triomphe des quiches"
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article