Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par virago

"Tout le monde mérite qu'on soit gentil ... n'importe qui, quel qu'il soit."

Moon Palace, Paul Auster, Le Livre de poche, 1990, 316 pages, traduction Christine Le Boeuf

J'ai lu ce roman comme on écoute, enfant, une histoire qui est lue. On suit les aventures de Marco Stanley Fogg, jeune homme qui a du mal à trouver son identité et sa place, qui va parfois faire des choix extrêmes ou difficiles. Il évoque sa famille, ses années d'étudiant, son travail auprès d'un vieil homme infirme et en même temps se mêlent le récit de la vie de plusieurs autres personnages hauts en couleur.  On passe d'un à l'autre sans s'en rendre compte comme si une idée en entraînant une autre, on suivait le déroulé d'une pensée. Alors que le récit est très écrit et que les différents éléments ont tous leur rôle à jouer. C'est une sorte de récit de voyage, pas seulement d'un déplacement dans plusieurs lieux différents mais aussi d'un déplacement à travers différentes classes sociales. M.S. Fogg explore aussi sa propre intériorité et le roman peut s'assimiler à une sorte de voyage initiatique. J'ai été charmée par le style (à mon avis rendu par une traduction de qualité) très élégant de Paul Auster. 

Paul Auster

Paul Auster

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article