Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
liremoijeveuxbien.overblog.com

Partages de livres, de lectures, d'écritures

"Ses rides creusent son front en petites lignes droites, parfaites pour écrire les premières phrases d'un nouveau livre"

"Ses rides creusent son front en petites lignes droites, parfaites pour écrire les premières phrases d'un nouveau livre"

Au pays des kangourous, Gilles Paris, Editions Feryane, 2013, 311 pages

J'ai pris ce livre au "drive" de la médiathèque de mon village pour son titre. Je participe au challenge de lecture de Mademoiselle Farfalle et une des catégories s'intitule "Un livre dont l'action se déroule en Australie". Déception, rien ne se passe en Australie et déception aussi pour l'histoire qui n'a rien de bien folichon. Un petit garçon voit son père sombrer dans la dépression, puis être interné en hôpital psychiatrique. Sa mère n'est jamais là, elle travaille en Australie et est tellement occupée qu'elle ne peut parler à son fils. Heureusement, Simon est accueilli par Lola, sa grand-mère, qui est assez excentrique, qui va lui présenter des copines les "sorcières", qui va adoucir sa peine de ne pas être avec ses parents. Le ton est volontairement enfantin, le thème traité est intéressant mais je ne sais pas, ça ne prend pas. Je n'ai pas réussi à m'attacher au sort de Simon, ni aux stratégies mises en place pour tenir le coup, ni à Lola. Bref, j'ai trouvé le livre plat, ça se lit vite et ça s'oublie aussi vite. Je n'ai pas retrouvé l'humour et la fraîcheur d'Autobiographie d'une courgette du même auteur et qui m'avait bien plu.

Gilles Paris

Gilles Paris

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article