Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par virago

"On dirait que c'est la vie que vous écrivez."
LA COULEUR DES SENTIMENTS, Kathryn Stockett, Acte Sud Babel, 2010, 608 pages, traduction Pierre Girard
Le coup de cœur de cet été. 

Trois femmes se rencontrent: Eugénia dite Skeeter, Minny et Aibileen. Trois femmes qui vivent à Jackson, Mississippi durant l'année 1962. Skeeter est une fille de planteurs blancs, sa vie semble toute tracée: mariage avec un gentil homme blanc mais cette grande bringue, trop grande pour être jolie bouscule les règles raciales et sociales en vigueur. Elle veut devenir écrivain et choisit de donner la paroles aux femmes invisibles, aux bonnes noires qui s'occupent des gosses et des maisons des blancs. Aibileen est bonne depuis toujours, elle décide un jour que les humiliations quotidiennes que vivent les noirs, elle ne veut plus les subir. Grâce à son témoignage, l'Amérique va ouvrir les yeux sur les conditions de vie de ces communautés noires. Aibileen va persuader Minny, son amie de parler elle-aussi. Bravant la peur, elles vont se réunir et écrire un livre sur les dessous de la société blanche toute puissante.

C'est un récit magnifique sur l'Amérique durant les années de la ségrégation, années durant lesquelles le Ku Klux Klan élimine tous ceux qui veulent changer les choses. Le ton est drôle, émouvant. Le lecteur est complètement embarqué dans ces vies qui font toucher du doigt une réalité qui nous échappe. J'ai adoré toutes ces femmes qui à leur manière se révoltent contre l'ordre établi, qui luttent pour un monde plus juste. Ces grandes bourgeoises blanches sont ignobles, heureusement Skeeter rachète leur honneur en faisant preuve d'humanité et d'écoute. Les bonnes sont toutes exceptionnelles par leur capacité à se battre contre le malheur. Un très beau livre que j'ai lu en deux jours car je n'arrivais pas à me séparer des personnages.

Commenter cet article

kty 21/07/2015 11:47

idem pour moi, ça a été un grand moment de lecture.