Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par virago

"Ma sœur est une artiste de guerre."
LES AUTODAFEURS, Marine Carteron, Edition du Rouergue, 2014
Tome 1 Mon frère est un gardien, 330 pages
Tome 2 Ma sœur est une artiste de guerre, 381 page
Une jolie trouvaille jeunesse faite par hasard dans les rayons de la médiathèque. Les deux premiers tomes d'une trilogie et je vais guetter la sortie de troisième tome. Deux héros attachants nés dans une famille pas ordinaire, la famille Mars. Le frère aîné, Auguste dit Gus, ado typique mis à part qu'il connait un drame: la mort de son père dans un accident de voiture. Cette tragédie a une incidence sur toute la famille puisqu'elle sonne le départ pour la maison des grands-parents La Commanderie. Fini la vie parisienne, les fringues à la mode, les activités avec les copains. Gus va devoir s'adapter à une vie à la campagne dont il n'a pas envie. Sa petite sœur, Cesarine vit différemment ce changement car elle est une enfant différente, c'est une "artiste", en fait une autiste, dont on suit les pensées dans le journal qu'elle rédige. 

Un début assez banal me direz-vous, mais c'est là que l'histoire se corse. Gus va découvrir la vérité sur sa famille qui est loin d'être ce qu'elle parait. Il va découvrir qu'il doit jouer un rôle difficile, qu'il va devoir endosser des responsabilités qui le dépassent. Il sera aidé dans cette lourde tâche par son prof de français (eh oui), Marc de Vergy, beau gosse tatoué et charismatique motard. Le genre de prof dont toutes les minettes tombent amoureuses et qui s'attache l'affection des garçons. 

Un bouquin qui surfe sur l'aventure, le suspens, le récit d'espionnage mais aussi sur l'histoire médiévale. Une évocation de l'importance de la lecture et des livres comme le titre le suggère. Des personnages tous bien campés. J'aime particulièrement Cesarine avec sa logique à elle et son regard d'enfant suprêmement intelligente mais avec une relation particulière à la réalité. Vraiment à lire car c'est original, drôle, on est tenu en haleine et on n'a pas envie de quitter le récit. Vite la suite...
"Ma sœur est une artiste de guerre."
"Ma sœur est une artiste de guerre."

Commenter cet article

Carteron Marine 29/04/2015 14:07

Merci beaucoup :-)

virago 29/04/2015 14:34

Je suis très honorée de la visite de Marine Carteron. Merci à vous d'écrire aussi bien une histoire si vibrante. A bientôt pour le prochain tome.