Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par virago

Regard sur Béziers

RETOUR A BEZIERS, Didier Daeninckx, Editions Verdier, 2014, 57 pages

Daeninckx est un fervent combattant de l'extrême droite, toujours en tête pour dénoncer les idées frontistes. Sa venue à Béziers avec la montée de l'équipe municipale de Robert Ménard et tout le bazar médiatique autour du jeu de cache-cache de ce dernier entre ne pas reconnaitre appartenir au mouvement de Marine Lepen et en même temps s'entourer de vrais adeptes du FN, n'est pas très étonnant. Je suis pour tout dire déçue par cette nouvelle. Outre le fait de lire un bouquin dont l'intrigue se passe dans une ville que je connais bien ( ce qui est étrange d'ailleurs car tous les lieux sont du coup familiers), l'histoire n'a que peu d'intérêt. Cette femme, Houria, revenue sur les traces de son enfance après une vie passée à Paris, pour passer une retraite plus confortable à Béziers, ne m'a pas intéressée. Elle joue en quelque sorte le rôle du candide venu constater la dégradation de cette ville, la montée du racisme, l'augmentation de l'insécurité mais cela reste peu crédible. Ce qui manque, c'est d'avoir abordé l'état d'esprit biterrois: ce mélange de grandeur viticole déchue, de vulgarité piche, de bourgeoisie encore vivace mêlée à une population qui se paupérise, qui est de plus en plus composée de pauvres de tous horizons venus remplir un centre ville déserté de ses élites. Je salue la démarche de Daeninckx mais je l'ai connu plus mordant et virulent, la nouvelle me parait un peu terne et sans beaucoup de corps. C'est vraiment dommage car j'aime beaucoup Daeninckx et je suis désolée de ne pas avoir aimé son travail cette fois-ci.

Commenter cet article