Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par virago

"Je suis la fille du roi."

MEDEE, Tome 1 L'OMBRE D'HECATE, dessin Nancy Pena, texte Blandine Le Callet, Casterman, 2013

Une BD pour entrer dans l'histoire de cette figure incroyable de la mythologie qu'est Médée. On la voit au début, vieille et solitaire, se penchant sur son passé, sur la petite fille qu'elle a été et l'adolescente qui a suivi. Etre la fille d'Aiétès n'a pas que des avantages, on lui doit obéissance absolue si on ne veut pas finir ses jours précocement. La vie de cour est comme toujours, le théâtre d'intrigues, de meurtres pour raison d'état et d'une violence latente, prête à s'exercer à tous moments. Le seul à qui Aiétès pardonne tout, c'est Absyrtos, son fils, garçon faible et malade, qu'il protège afin de lui permettre d'accéder au trône. Médée n'est qu'une fille, fille de roi certes, ce qui lui ôte une partie de sa valeur même si en tant que prêtresse d'Hécate, elle va acquérir certains pouvoirs que son tyran de père compte bien utiliser plus tard. La Médée qu'on voit ici n'est pas encore le monstre qu'elle sera plus tard, c'est une fille frustrée de ne pas égale l'égale de ses cousins, éprise de liberté et sous la coupe de son père. Elle devra accomplir des actes ignobles contre sa volonté pour satisfaire aux exigences paternelles. On s'attache à ce personnage notamment grâce à l'image d'elle créé par Nancy Pena, le personnage est très beau, gracieux. La BD est une réussite graphique, si ce n'est la mise en couleur que je n'apprécie pas toujours. Une découverte intéressante et humaine d'un personnage sulfureux à l'adresse des jeunes mais aussi des adultes qui la rencontreront sous un autre jour.

Commenter cet article