Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par virago

"Une inconnue à l'air familier."

LA MAISON DE LA NUIT, Tome 1, MARQUEE, P.C. Cast et Kristin Cast; Pockett Jeunesse, 2010, 328 pages, traduction Julie Lopez

Zoey Redbird, d'origine cherokee, dotée d'une mère qui l'oublie pour un beauf-père fervent adepte de religion, est marquée par un Traqueur au sein de son collège. Cet événement débute pour Zoey une nouvelle vie car elle doit rejoindre le Maison de la Nuit pour suivre une formation afin de devenir vampire. Le personnage du vampire reste une valeur sûre dans la littérature ado depuis Twilight. Cette énième version ne m'a pas convaincue : trop de futilité sur les mentions des fringues portées par les vampires à la mode, trop de cérémonies à dimension mystico-diabolique. Les mêmes personnages stéréotypés : les loosers, les populaires, la garce très belle, l’héroïne qui est profilée pour être un personnage exceptionnel mais qui ne le sait pas encore vu qu'elle n'a pas totalement confiance en elle. Trop de déjà vu. Un bon point tout de même : l'histoire d'amour est moins édulcorée que d'habitude, le désir a sa place et la sensualité aussi. Zoey a un pote homo, qui assume son inclination sexuelle, ce qui n'est pas si courant. Je l'ai lu sur les conseils d'une jeune fille croisée dans les rayons de la médiathèque : la voyant se jeter sur trois bouquins avec avidité, j'ai évidemment engagé la conversation. La lecture fut plutôt agréable mais je ne pense pas continuer la série.

Commenter cet article