Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par virago

Tout le monde essayait de nous attraper...
ALABAMA MOON, Watt Key, Bayard jeunesse, 2010, 454 pages

Moon est un petit gamin de dix ans, il est capable de filer des roustes à des mecs trois fois plus grand que lui. Il sait vivre dans la forêt et peut se débrouiller avec ce qu'il trouve dans la nature. Il a toujours vécu ainsi avec son père jusqu'à ce que ce dernier meure. Moon découvre alors la solitude, les institutions chargées de protéger les enfants, la haine d'un shérif nommé Sanders. Moon va aussi rencontrer Hal et Kit, deux gamins paumés comme lui. On suit la cavale de ce gosse qui a l'expérience et la vie d'un homme et pour qui la liberté est le seul bien qui vaille quelque chose. Un bel éloge de la marginalité et d'une vie alternative. La bêtise humaine est aussi montrée en comparaison du courage de cet enfant. Un beau roman qui fera rêver ceux qui ont envie d'une existence plus frustre et plus proche des valeurs essentielles. Une image de la société américaine mais pas l'Amérique triomphante et aseptisée, plutôt la frange de la population pauvre et méprisée, celle des a-normaux pour qui la loi est une entrave. Pas vraiment un road-movie mais bien un roman initiatique où on peut se demander qui est civilisé. Je suis un peu déçue par la fin que je trouve un peu conventionnelle: tout rentre dans le bon ordre, j'attendais quelque chose de plus original à l'image du personnage de Moon. Mais il ne faut pas oublier que c'est un livre jeunesse et que les jeunes lecteurs s'y retrouveront sans doute mieux.

Commenter cet article