Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par virago

"Ne rien faire, ne rien être, ne rien penser."
LETTRES DU GANGE, Siddhartha, Editions Charles Léopold Mayer, éditions de l'aube, 2001, 108 pages.

Après discussion avec Véro autour de son voyage en Inde, j'ai eu envie de lire un auteur qui me fasse aussi voyager. J'ai choisi ce petit volume qui regroupe des chroniques sur l'Inde contemporaine. L'auteur trace des portraits de personnes: celui de Mary, une femme pauvre et digne est très réussi, celui de Fukuoka un adepte de l'agriculture naturelle, entièrement respectueuse de la terre est étonnant et amène à réfléchir. Il esquisse des situations et développe une pensée intéressante sur son pays. Il évoque aussi la mondialisation et ses effets sur les pays pauvres. Le propos est simple, souvent basé sur une anecdote, l'écriture est belle. On se dit qu'il a fait des rencontres d'exception. Ce qui est assez troublant, c'est le fait que Siddhartha connaisse bien la société occidentale, qu'il a une vision large alors qu'en ce qui me concerne je ne connais l'Inde que par une série de clichés. Il est vrai que Siddhartha appartient à une classe favorisée et qu'il a une vie assez éloignée d'une grande majorité de ses compatriotes. Une approche sociale et humaniste de l'Inde associée à une pensée sur l'écologie et le respect de la planète. A méditer.

Commenter cet article