Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par virago

"C'est le cuisinier lui-même qui donne de la saveur à sa cuisine..."
MADAME PAMPLEMOUSSE ET SES FABULEUX DELICES, Ruppert Kingfisher, Albin Michel jeunesse, 2012, 126 pages, illustration Sue Hellard, traduction Valérie Le Plouhinec

Une petit livre très girly pour me délasser de la pesanteur du livre précédent. Bon, très légère cette lecture, voire même insipide. C'est un peu dommage pour un bouquin qui parle de cuisine. Une petite gamine très douée nommée Madeleine, ne peut exercer son art car elle est embauchée chez son oncle, l'horrible Lard. Cet adipeux cuisinier sert des plats tous plus répugnants les uns des autres, gras, huileux. Le bonhomme est aussi détestable que sa cuisine. Madeleine est contrainte de faire la plonge et de récurer des montagnes de vaisselle crasseuse. Madeleine va faire une rencontre qui va changer sa vie en la personne de l'inquiétante Madame Pamplemousse flanquée de son chat Camembert. L'idée est sympathique, le monde de la cuisine est finalement assez peu exploité mais là c'est vraiment mièvre et ça n'a que peu d'intérêt. L'intrigue est prévisible au plus haut point et ne laisse aucune surprise. Je n'ai pas aimé non plus les noms des personnages qui sont faciles et qui n'apportent rien. Les illustrations ne m'ont pas plu non plus même si le Paris un peu démodé et retro qui est représenté me séduit en général.

Commenter cet article