Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par virago

Coup de mou
Rien à dire depuis longtemps sur le blog, rien à lire non plus. Enfin, ce n'est pas tout à fait vrai, j'ai fini la trilogie du Clan des Otori de Lian Hearn et ca c'était vraiment bien. J'ai tout lu en deux jours, sacrifiant une fois de plus mon sommeil mais qu'importe, ça valait le coup. J'ai lu aussi le tome 6 des aventures de Tom Ward, Le Sacrifice de l'Epouvanteur qui n'était pas mal non plus.

Puis rien, ça m'arrive rarement mais je n'ai rien trouvé qui me plaise. Je peine sur David Copperfield de Dickens, j'en suis à la moitié (soit quand même 400 pages et des brouettes) mais je n'arrive pas à m'y intéresser vraiment. J'ai tenté Scarrels de Marcus Malte, un roman d'anticipation dans un univers bizarre peuplé d'escargots (je crois) et j'ai laissé tomber, c'était trop compliqué et je ne voyais pas vers où ça allait.

Une jolie relecture Soie d'Alessandro Baricco mais illustré cette fois par Rebecca Dautremer et c'est toujours aussi beau. Cette histoire de vers à soir dans un Japon fermé aux étrangers. Une histoire et plutôt des histoires d'amour magnifiques. Le travail de Dautremer est superbe, il ajoute de la poésie à un texte qui déjà n'en manque pas.

Et pour ce soir, rien. Je me disais bien que je relirai A sec! Spinoza encule Hegel de Jean-Bernard Pouy en ces temps de coupe du Monde pour revoir cet univers d'une Europe de demain dans laquelle le chaos règne et où seuls compte pour les hommes complétement tarés, des matchs de foot meurtriers mais je ne l'ai pas sous la main. Une petite lecture rageuse à garder en mémoire.
Coup de mou
Coup de mou
Coup de mou

Commenter cet article